Jusqu’au mois de juin 2015, Heather Smith occupait le poste de directrice et enseignante à l’école élémentaire Janeville située tout près de Bathurst. Elle est titulaire d’un baccalauréat en éducation (palier élémentaire) et en éducation de l’enfance en difficulté, et d’une maitrise en éducation (alphabétisme) de l’Université Mount Saint Vincent. Elle a enseigné 32 ans au palier élémentaire au Nouveau-Brunswick, principalement à la maternelle et en 4e année.

Comme les directeurs et directrices d’école sont membres de la New Brunswick Teachers’ Association (NBTA) et de la Fédération des enseignants du Nouveau-Brunswick, Heather a pu assumer la présidence de la NBTA, à temps plein, à partir du 1er aout 2011, pour un mandat de deux ans. À ce titre, elle a fait partie de l’équipe de négociation qui a assuré l’intégrité de la convention collective des enseignantes et enseignants du Nouveau-Brunswick et obtenu un nouveau congé discrétionnaire, la journée de la famille, malgré le budget très serré du gouvernement.

Pendant son mandat de présidente de la NBTA, Heather a tenté de se réunir avec de nombreux groupes différents, dont le ministère de l’Éducation, des responsables politiques, des universités et d’autres professionnelles et professionnels compétents, et même avec des groupes du secteur privé. Elle estime que, bien que ces personnes ne partagent pas toutes les opinions du personnel enseignant, il est essentiel de les sensibiliser et de les influencer, car leurs décisions peuvent avoir des répercussions sur le personnel enseignant et les élèves.

En 2011, Heather a été la seule éducatrice du Nouveau-Brunswick cette année-là à recevoir du Partenariat en éducation le titre de « directrice exceptionnelle du Canada ». Elle est de plus en plus déterminée à relever le défi d’offrir des services complets aux élèves ayant des besoins particuliers, qu’ils soient à risque pour des raisons physiques, émotionnelles ou situationnelles.