L’ancien président-directeur général de Johnson Insurance honoré pour ses contributions à l’éducation publique

Quand Paul Johnson est devenu président-directeur général de Johnson Insurance en 1955, en collaboration avec la Newfoundland and Labrador Teachers’ Association (NLTA), il a commencé à jeter les bases de la relation qui existe aujourd’hui entre sa compagnie et diverses organisations de l’enseignement un peu partout au Canada. Depuis, Johnson Insurance a consolidé son partenariat avec ces regroupements.

Érigé en défenseur de l’éducation publique, M. Johnson a aussi lancé et financé un certain nombre de projets et d’initiatives qui célèbrent, mettent en valeur et préservent la culture et le patrimoine de Terre-Neuve-et-Labrador. En 1987, il a établi la Johnson Family Foundation, qui œuvre pour le bien de la province.

C’est d’ailleurs à la Johnson Family Foundation et à son financement qu’on doit le Grand Concourse, ce réseau intégré de voies piétonnes de Terre-Neuve-et-Labrador qui relie la ville de St. John’s à ses collectivités avoisinantes. M. Johnson a aussi veillé à ce que des plaques racontant l’histoire des lieux soient installées tout le long du réseau. Par l’intermédiaire de la fondation, il a également mis sur pied le Johnson Geo Centre, un centre d’interprétation géologique où sont organisés des camps d’été pour les enfants et des démonstrations scientifiques à l’intention du grand public.

Paul Johnson est en outre le père de la J.R. Smallwood Heritage Foundation, qui amasse des fonds pour la publication de l’Encyclopedia of Newfoundland and Labrador. Cette fondation a également établi la Smallwood Foundation, dont le mandat consiste à administrer le financement de recherches dans le domaine des sciences sociales consacrées à l’avancement des connaissances sur Terre-Neuve-et-Labrador.

Ces initiatives ne donnent qu’un aperçu des contributions de Paul Johnson à l’approfondissement de notre connaissance de Terre-Neuve-et-Labrador et de ses habitants. De par leur vocation didactique, elles renseignent le public, entre autres, sur l’histoire, la nature, le patrimoine et la culture de Terre Neuve-et-Labrador.

En travaillant sans relâche, Paul Johnson a consacré sa retraite, ainsi que le produit de ses activités professionnelles, à faire en sorte que soient perpétués la culture et le patrimoine de Terre-Neuve-et-Labrador.

Paul Johnson est décédé le 12 octobre 2015. Il laisse dans le deuil sa femme, cinq enfants et un frère.

La NLTA a nommé Paul Johnson pour ce prix afin d’honorer et de mettre en évidence ses nombreuses contributions à l’éducation publique au fil des ans.