DÉCLARATION ÉLECTORALE

« Ce n’est pas parce que vous ne vous intéressez pas à la politique que la politique ne s’intéressera pas à vous. »

Périclès [472 avant notre ère]

En tant qu’organisation, la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) doit continuer d’être la voix unifiée des membres de la profession enseignante au pays et de défendre l’éducation publique financée par l’État d’un océan à l’autre. Avec l’ajout de la Fédération des enseignantes et enseignants de la Colombie-Britannique à la grande famille de la FCE, notre voix n’est que plus forte encore.

Je suis convaincu qu’en unissant nos forces, nous pouvons relever nos défis communs, protéger les droits de tous les enseignants et enseignantes, et assurer à chaque éducateur et éducatrice au pays des chances égales, dans un souci d’équité et de dignité.

L’arrivée d’un nouveau gouvernement fédéral à Ottawa offrira à la FCE de nombreuses occasions d’exercer une forte influence sur les dossiers de la pauvreté des enfants et de la santé mentale des jeunes à l’échelle nationale. En tant que membre de l’Internationale de l’Éducation, la FCE demeure un chef de file mondial et une source d’information et d’appui fiable pour nos homologues du monde entier.

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Norm Gould est le président de la Manitoba Teachers’ Society (MTS) et il termine sa deuxième année à la vice-présidence de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE).

Pendant son mandat de vice-président de la FCE, Norm a représenté la Fédération au Sommet international sur la profession enseignante des deux dernières années, à Banff et à Berlin, et a assisté à la 19e Conférence des ministres de l’Éducation du Commonwealth.

Norm est actuellement vice-président de la Commission d’administration de la Caisse de retraite des enseignants du Manitoba qui gère un actif de près de 6 milliards de dollars. Il a récemment obtenu la désignation International Certified Risk Manager et a suivi des formations poussées sur la gouvernance, les responsabilités fiduciaires et le financement de l’éducation.

Avant de devenir président de la MTS, Norm en a été vice-président à temps plein pendant quatre ans.

L’engagement syndical de Norm a commencé à l’échelon local en 2005. Depuis, Norm a occupé divers postes dont celui de président de son association de l’enseignement. Il a enseigné aux trois paliers en plus d’avoir été directeur désigné et enseignant en intervention comportementale.

Norm est fier de servir les enseignantes et enseignants du Manitoba et du reste du pays, et il partage son expérience avec son épouse, Jennifer, et son fils, Gavin.