De gauche à droite, Heather MacIsaac, l'enseignante qui a gagné le concours de l'affiche JME, Mary-Lou Donnelly, la présidente de la FCE, le dalaï-lama (avec la boîte contenant les compositions dans ses mains), Emily (Ontario), Daniel (Ontario) et Miguel (Alberta), les élèves qui ont gagné le concours de composition.

La photo a été prise par Elise Jacob


La présidente de la FCE, Mary-Lou Donnelly, s’est jointe aux lauréats et lauréates des Prix du Premier ministre pour l’excellence dans l’enseignement devant la Tour de la Paix sur la Colline du Parlement afin de mettre en relief le thème de la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants : la paix, je la vis, je l’enseigne. C’est la première fois dans l’histoire des Prix que la cérémonie de remise coïncide avec la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants célébrée le 5 octobre.


     

Affiche conçue par Heather MacIsaac, membre de la Nova Scotia Teachers Union et gagnante du concours de l'affiche de la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants 2008 de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants.

La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants croit que la paix mondiale et la liberté individuelle sont des hypothèses sensées et des objectifs réalisables pour l’éducation.

L’éducation pour la paix donne aux personnes le pouvoir de créer un monde sécuritaire fondé sur la justice et les droits de la personne, de bâtir un environnement durable et de le protéger contre l’exploitation et la guerre. Le personnel enseignant incarne pour ses élèves un modèle de comportement pacifique. L’éducation pour la paix mène à une vie pacifique.

« Le personnel enseignant joue un rôle déterminant pour ce qui est d’influencer les enfants et les jeunes à créer un monde sécuritaire fondé sur les droits de la personne et la justice. L’éducation pour la paix vise également à bâtir un environnement durable et à le protéger contre l’exploitation et la guerre. L’affiche de Heather illustre parfaitement l’environnement pacifique que nous, enseignantes et enseignants, nous efforçons de créer », déclare Mary-Lou Donnelly, présidente de la FCE.

Soyez donc des nôtres le 5 octobre 2009 afin que LA PAIX, JE LA VIS, JE L’ENSEIGNE, devienne réalité.