Destinées au palier secondaire, les fiches proposent des pistes d’intervention en matière de construction identitaire afin que la série Identité 2.0 soit un catalyseur engageant les élèves et leurs enseignants dans l’exploration des facettes de l’identité. Forts de ces nouvelles connaissances et d’une prise de conscience du milieu et des enjeux, les participants et participantes seront de meilleurs architectes de leur propre identité.

Comment utiliser les fiches d’accompagnement


(1). ACCENTS
La question des accents est peut-être une des questions les plus complexes et émotives en milieu minoritaire. Bien des francophones sont marginalisés en raison de leur accent au sein de leur propre communauté. Les personnages de cet épisode se sentent parfois coincés entre les voix négatives de l’enfance et les pressions conformistes du milieu de travail. La maîtrise du français normé demeure donc pour eux un passeport d’épanouissement personnel, à condition de ne pas avoir à renier leur première identité et son accent particulier. Contre vents et marées, certains vont trouver des solutions créatives dans l’affi rmation de leur patrimoine.

(2). ÉTUDES POSTSECONDAIRES
Pour les jeunes francophones issus de milieux minoritaires, le passage aux études postsecondaires équivaut souvent à faire des choix diffi ciles et déterminants : Vais-je continuer d’étudier en français ou opter pour des études en anglais? Quelle voie m’ouvrira le plus de portes? Dans cette décision, quel est le poids réel de la langue relativement à la réputation du programme d’études et à la proximité du milieu d’origine? Pour découvrir ces choix et leurs conséquences, cet épisode suivra deux jeunes francophones confrontés à des changements majeurs dans un nouveau milieu.

(3). MARCHÉ DU TRAVAIL
Quelle langue le francophone en milieu minoritaire parle-t-il lorsqu’il est au travail? Comme le milieu de travail est souvent un milieu de socialisation, quel impact identitaire ce milieu aura-t-il à long terme sur ce francophone? À cause de son emploi, ce travailleur perdra-t-il son identité, sa culture? Les particularités régionales de cette quête d’identité des jeunes travailleurs francophones en milieu minoritaire varient énormément d’un bout à l’autre du Canada.

(4). TECHNOLOGIE
La réalité en ce qui a trait aux nouvelles technologies au Canada, c’est que l’anglais domine largement l’utilisation qu’en font les jeunes adolescents. Cet épisode met en scène des adolescents passionnés par les médias sociaux. Pour eux, l’anglais est la langue du divertissement tandis que le français sert à étudier et à communiquer en famille. Si le réseautage social peut être synonyme d’érosion identitaire, il peut aussi être une occasion de nourrir des affi nités dans un horizon sans frontière.

(5). EXCURSION CULTURELLE
Partir, c’est se découvrir! Un groupe de 18 jeunes d’une école de langue française de l’Ouest se prépare à passer une semaine dans l’Est avec des jeunes du même âge. Habitués à un milieu où le français est la langue de la minorité, ces jeunes sont confrontés à la réalité d’un milieu majoritaire. Pour les hôtes, c’est l’inverse. Comment les deux groupes vivront-ils l’expérience?

(6). FRANCOPHONIE INTERNATIONALE
À travers l’histoire de deux jeunes francophones vivant en milieu minoritaire, Soleil Rainville et Tiana Chan, cet épisode explore l’importance que la francophonie mondiale peut représenter pour les francophones vivant en milieu minoritaire. Ces deux jeunes prennent part à un voyage humanitaire au Sénégal, un pays francophone d’Afrique. Ce dépaysement leur permettra de découvrir la francophonie internationale. En quoi cette expérience changera-t-elle leur identité?

(7). FRANCOPHONIE CANADIENNE
Le Canada est aujourd’hui une société bigarrée constituée de nombreuses minorités réunissant des citoyens d’environ 200 origines différentes. Dans cette grande mosaïque culturelle, comment se comporte la francophonie canadienne en milieu minoritaire? Cet épisode permet de suivre dans leur quotidien des combattants à l’origine de droits et services, des chercheurs ainsi que des jeunes qui en bénéfi cient aujourd’hui.

(8). PETITE ENFANCE
En milieu minoritaire, l’enfant saisit rapidement la dynamique sociale et émotionnelle entourant sa langue. La petite enfance est une période idéale pour transmettre une langue et une culture. La collaboration entre les parents et le service de garde est primordiale. Cet épisode présente l’importance de la période de la petite enfance pour le développement de l’identité et expose les raisons pour lesquelles il faut y apporter une attention toute particulière.

(9). EXOGAMIE
Aujourd’hui, plus de 75 % des couples francophones en milieu minoritaire sont exogames (un parent ayant une langue autre que le français). Chose certaine, cette réalité amène sa part de défi s, surtout quand vient le temps d’élever un enfant. Plusieurs moyens sont mis en place pour accueillir les couples exogames à l’école et dans la communauté tout en appuyant la construction d’une identité francophone des enfants. Quel sera l’impact de cette montée de l’exogamie sur la francophonie canadienne?

(10). FAMILLE IMMIGRANTE
L’immigration est un phénomène qui est associé à l’histoire de notre pays. Aujourd’hui, l’immigration francophone est perçue par les communautés minoritaires francophones du Canada comme une autre option pour venir renforcer leurs effectifs constamment minés par l’assimilation. Mais une fois ces nouveaux francophones arrivés, comment se passe leur intégration? L’épisode présente une étude de cas avec la famille Goli, originaire de Côte d’Ivoire, arrivée au Canada en 2004.

(11). ARTISTES
De tout temps, les artistes ont joué un rôle très important au chapitre de l’identité culturelle. Le public s’identifi e à eux, les imite et s’en inspire. Les communautés francophones en milieu minoritaire ont grand besoin de renforcement culturel, surtout celui que les artistes peuvent leur amener. Pour explorer ces questions, cet épisode propose les réfl exions de trois artistes aux parcours divers.

(12). ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE
L’école élémentaire de langue française est sans nul doute un des piliers de la construction identitaire en milieu francophone minoritaire. Dans les petites communautés, c’est souvent la seule institution qui offre ce soutien éducatif fondamental à l’avenir du fait français. Comment l’école s’adapte-t-elle pour jouer son rôle dans une communauté francophone en évolution? L’épisode fait place aux enseignants et enseignantes de deux milieux très différents, mais nous amène à réaliser à quel point les réalités vécues sont similaires.

(13). ADOLESCENCE
Cet épisode raconte l’histoire de deux jeunes de 17 ans, Annie et Simon, qui font partie d’un groupe d’improvisation organisé par leur école secondaire. L’histoire de ces jeunes aux intérêts différents nous permet de mieux comprendre comment se développe leur identité. Ils parlent des défi s qu’ils perçoivent à cette période de leur vie et expliquent comment se vit leur développement identitaire.