Priorités

  • Agir comme porte-parole nationale visible de la profession enseignante
  • Promouvoir avec ardeur l’éducation publique
  • Attirer l’attention de la population sur la nécessité pour tous les membres de la communauté scolaire de travailler, d’apprendre et de vivre dans un milieu sain et sécuritaire
  • Focaliser l’attention du public et de la profession sur les conditions nécessaires à l’enseignement et à l’apprentissage
  • Défendre les questions de justice sociale

ÉVALUATION

La FCE croit que le but de la mesure du rendement des élèves est de favoriser leur apprentissage.

Comme les enseignantes et les enseignants ont la responsabilité première en matière de mesure et d'évaluation du rendement des élèves, la mesure du rendement par l’enseignante ou l’enseignant doit être reconnue comme la plus importante source d’information à propos de l’apprentissage des élèves. Une mesure efficace du rendement des élèves comprend les observations de l’enseignante ou de l’enseignant, des échantillons de travaux des élèves, des compositions, des expériences en laboratoire, des présentations publiques et des projets individuels ou collectifs. Ces mesures axées sur le rendement fournissent de meilleurs renseignements sur les connaissances des élèves et sur ce qu’ils sont en mesure d’accomplir. Le personnel enseignant est d’avis que les tests devraient être utilisés pour prendre des décisions individuelles importantes à propos des élèves. La raison la plus importante pour faire passer des tests aux élèves est de fournir au corps enseignant, aux élèves et aux parents l’information dont ils ont besoin pour planifier l’apprentissage futur.

La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants s’oppose au recours mal avisé à des tests standardisés provinciaux, territoriaux, nationaux et internationaux commandés de l’extérieur.

Prière également de consulter la section portant sur la responsabilisation.

RESPONSABILISATION

La FCE croit que la responsabilisation en éducation est la responsabilité à l'égard de l'apprentissage des élèves que partagent tous les intervenants dans l’éducation publique. La responsabilisation en éducation constitue une priorité pour la FCE depuis plusieurs années. Ce dossier a récemment gagné de l'importance en raison du classement des écoles affiché dans la presse et de l'initiative prise par les gouvernements provinciaux et territoriaux d'accroitre la quantité et la portée des tests standardisés.

La FCE croit que les éléments pour lesquels l'éducation publique doit rendre des comptes dépendent des objectifs de l'éducation, et que ces objectifs, à leur tour, doivent être dictés par une vision solide du bien public. Un système de responsabilisation doit répondre aux buts et aux objectifs complexes de l'éducation publique, et s'inscrire dans une vision selon laquelle les écoles publiques tendent à un bien commun qui embrasse les principes démocratiques et la justice sociale.

Le personnel enseignant s’inquiète de ce que les procédés bureaucratiques de responsabilisation privent l’apprentissage de ressources et de temps précieux.

LECTURES SUGGÉRÉES