À l’heure actuelle, la condition fondamentale d’admission à la profession enseignante dans la plupart des administrations est la réussite de la 12e année et de quatre années d'études postsecondaires, dont au moins une année de formation pédagogique. Comme ces exigences de base diffèrent d’une administration à l’autre, les candidats et candidates devraient communiquer directement avec l’organisme de certification compétent de la province où ils souhaitent enseigner.

Qui plus est, il arrive souvent que les candidats et candidates aux programmes de formation pédagogique doivent subir des entrevues où l'on juge de leur aptitude à l'enseignement. Une bonne connaissance de l'anglais ou du français, la stabilité émotive, l'enthousiasme et un intérêt sincère à l’égard des enfants et des jeunes constituent des qualités essentielles. On s'attend en outre à ce que les enseignantes et enseignants possèdent les qualités qui leur permettront d’établir de bons rapports avec les élèves et de créer un milieu propice à l'apprentissage. Non seulement le personnel enseignant doit faire acquérir aux élèves les aptitudes de lecture et d’écriture et les préparer à d’autres études théoriques ou à une formation professionnelle, mais il doit être apte à favoriser la pensée critique, la résolution de problèmes, la sensibilité à la diversité, l'autonomie personnelle et un sens solide de la responsabilité civique.