Affiche gagnante de la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants de 2009 conçue par une membre de la Nova Scotia Teachers Union

Le 02 juillet 2009

Ottawa — La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) est heureuse d’annoncer que Heather MacIsaac, membre de la Nova Scotia Teachers Union (NSTU), a gagné le concours de l’affiche de la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants de 2009 créé par la FCE. Le dessin de Heather sera reproduit sur des affiches, dans la presse électronique et dans d’autres documents faisant la promotion de la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants et de l’éducation pour la paix. Elle gagne également un voyage pour deux à Montréal afin d’assister à une conférence publique sur la paix donnée par le dalaï-lama, au Centre Bell, le 3 octobre 2009 — quelques jours seulement avant la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants, le 5 octobre.

Le concours, qui avait pour thème La paix, je la vis, je l’enseigne, a été organisé par la FCE avec l’aide financière du programme Ma rue verte.

« Le personnel enseignant joue un rôle déterminant pour ce qui est d’influencer les enfants et les jeunes à créer un monde sécuritaire fondé sur la justice et les droits de la personne. L’éducation pour la paix vise également à bâtir un environnement durable et à le protéger contre l’exploitation et la guerre. L’affiche de Heather illustre parfaitement l’environnement pacifique que nous, enseignantes et enseignants, nous efforçons de créer », déclare Emily Noble, présidente de la FCE.

Mme Noble explique que le dessin de Heather, montrant deux mains tendues l’une vers l’autre, représente l’humanité ainsi que des colombes, ce qui symbolise la paix dans le monde.

« C’est la chose la plus géniale qui me soit jamais arrivée! Je suis ravie et flattée. », s’écrie Heather, qui enseigne le graphisme au Nova Scotia Community College, à Halifax. « Dans ma carrière, le dessin a beaucoup d’importance et c’est merveilleux de le voir reconnu par d’autres. Mes élèves seront heureux cet automne d’entendre cet exploit. »

« Quand je pense à la paix et à l’éducation, j’aime donner l’exemple en espérant devenir une meilleure enseignante que je ne l’étais hier », ajoute Heather.

Au total, 58 œuvres de partout au pays ont été évaluées par un comité de sélection, composé de spécialistes des communications et de graphistes provenant d’organisations Membres de la FCE. Le comité a examiné attentivement toutes les œuvres et proposé une liste de six finalistes à la présidente et au secrétaire général de la FCE qui ont dû prendre la décision définitive. Les finalistes étaient Marlene Lee (Ontario English Catholic Teachers’ Association), Curtis Ogrodiuk (The Alberta Teachers’ Association), Katherine Derma (Fédération des enseignantes et des enseignants de l’élémentaire de l’Ontario), Linda Ducharme (Manitoba Teachers’ Society), Claude Bégin (Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens) et Heather MacIsaac (NSTU).

Le 5 octobre a été désigné Journée mondiale des enseignantes et des enseignants afin de célébrer, chaque année, le précieux travail qu’accomplit le personnel enseignant au Canada et dans le monde entier. Cette journée est l’idée personnelle de Norman Goble, ancien porte-parole de la population enseignante canadienne. Inaugurée en 1994, elle reconnaît maintenant les mérites de plus de 55 millions d’enseignantes et d’enseignants dans le monde.

             
La FCE est la porte-parole nationale d’environ 200 000 enseignantes et enseignants du Canada par rapport à l’éducation et à des questions sociales connexes. Elle compte parmi ses membres des organisations de l’enseignement de tout le Canada. En outre, la FCE (http://www.ctf-fce.ca) adhère à l’Internationale de l'Éducation (http://www.ei-ie.org), organisation internationale de la profession enseignante.

Commentaires : Emily Noble, présidente de la FCE, 613-899-4209 (cell.)
Renseignements : Francine Filion, directrice des Communications, 613-899-4247