Félix Saint-Denis, créateur de L’écho d’un peuple, reçoit le Prix de promotion de l'éducation publique de la FCE

Le 14 juillet 2011
OTTAWA…. La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) est heureuse d'annoncer que le Prix de promotion de l'éducation publique de cette année est décerné à Félix Saint-Denis, créateur de L’écho d’un peuple, un méga spectacle sur l’histoire franco-ontarienne. L’annonce a été faite aujourd’hui à l’Assemblée générale annuelle de la Fédération qui a lieu actuellement à Ottawa.

Le Prix de promotion de l’éducation publique de la FCE est décerné tous les ans à des groupes ou individus étrangers à la profession enseignante qui ont grandement contribué à promouvoir et à appuyer l’éducation publique au Canada.

« Depuis plus de 25 ans, Félix Saint-Denis se consacre avec passion à éveiller la fierté de la jeunesse francophone et à lui faire découvrir son histoire », explique Mary-Lou Donnelly, présidente de la FCE. « Nous sommes ravis d’honorer sa contribution exceptionnelle à l’éducation de plusieurs générations de francophones de l’Ontario et du Canada. »

Proposé par l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO), Félix Saint-Denis a travaillé inlassablement à promouvoir la culture canadienne-française en milieu minoritaire en tant que créateur, coauteur et directeur artistique de L’écho d’un peuple. Il a également produit des Mini Échos, spectacles participatifs qui ont touché quelque 50 000 élèves dans plus de 200 écoles franco ontariennes. En outre, il a produit trois albums compilation de chansons de fierté et réalisé quelques courts métrages de L’écho d’un peuple, disponibles sur YouTube. Cet animateur culturel hors pair donne aussi des ateliers sur la construction identitaire et des séances de formation pour le personnel enseignant.

À titre d’agent de développement à la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO), de 1987 à 2001, Félix Saint-Denis a travaillé pendant 15 ans à renforcer l’identité culturelle de milliers d’élèves de langue française en Ontario et ailleurs au Canada.

« La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants reconnait la valeur de la contribution de Félix Saint-Denis qui a été l’artisan de notre partenariat avec la FESFO. Ce partenariat a mené à la réalisation du guide national d’animation culturelle et du coffret de musique DEBOUT!, qui font fureur », ajoute Mme Donnelly.

Le Prix de promotion de l'éducation publique de la FCE a déjà été décerné à John Ralston Saul, auteur, à Annie Kidder, People for Education (Ontario), à Mary Gordon, fondatrice de Racines de l’empathie, à Alfie Kohn, auteur, au Centre ontarien de prévention des agressions (COPA), entre autres.

La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants est la porte parole nationale de près de 200 000 enseignantes et enseignants du Canada par rapport à l’éducation et à des questions sociales connexes. Elle compte des organisations Membres dans tout le Canada. La FCE adhère également à l'organisation internationale des membres de la profession enseignante, l’Internationale de l’Éducation.

-30-

Commentaires : Mary-Lou Donnelly, présidente de la FCE
Anne Vinet-Roy, présidente par intérim de l’AEFO

Contact avec les médias : Francine Filion, directrice des Communications, 613-899-4247 (cell.)