Deux enseignantes, l’une de l’Alberta et l’autre de l’Ontario, reçoivent le Prix spécial de la FCE

Le 12 juillet 2012

Ottawa… Une championne de la justice sociale en Ontario et une porte-parole de la profession enseignante en Alberta sont les lauréates de cette année du Prix spécial de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE). Ce prix est décerné tous les ans à des personnes qui ont rendu des services méritoires à l'éducation ou à la profession enseignante à l'échelle interprovinciale, territoriale, nationale ou internationale. La FCE annoncera fièrement le nom des lauréates de 2012 à l’occasion d’une cérémonie spéciale qui se déroulera un midi pendant l’Assemblée générale annuelle de la FCE en cours à Halifax.

Nathalie Ladouceur-Thomas a été proposée pour ce prix par l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) en raison de son profond souci de justice sociale dans son travail d’enseignante comme dans ses engagements communautaires. Après avoir enseigné dix ans en Colombie-Britannique où elle a travaillé activement au sein de son syndicat à titre de cofondatrice d’un programme de mentorat, de directrice du comité de justice sociale et d’instructrice du programme Racines de l’empathie, Nathalie est revenue en Ontario, sa province natale, pour poursuivre sa carrière d’enseignante et travailler au sein de sa communauté. Cette mère de cinq enfants s’évertue à susciter la fierté chez les jeunes Francophones en mettant en œuvre des activités qui font la promotion de la culture et de l’esprit francophones. En outre, elle joue un rôle actif dans sa section locale de l’AEFO et dans le comité provincial sur le leadership féminin. Son sens de la justice sociale rayonne à l’étranger jusqu’en Haïti où elle travaillera bénévolement, ce mois-ci, pour la quatrième année de suite comme formatrice des enseignantes et enseignants.

Fran Galbraith a été proposée pour ce prix par l’Alberta Teachers’ Association (ATA) en raison de son dévouement et de sa carrière en éducation qui s’étend sur presque 40 ans. Fran a siégé à de nombreux comités de l’ATA, dont le Comité des femmes en éducation, le Comité de l’évaluation du personnel enseignant, le Comité des résolutions, le Comité des finances, le Comité de la formation et de la certification du personnel enseignant et le Comité pour le bien-être des enfants et des jeunes. Fran a également fait partie du Comité exécutif de la FCE à titre de vice présidente entre 1997 et 2002 et a tenu la charge de fidéicommissaire au cours des dernières années. Employée du district des écoles publiques d'Edmonton no 7 depuis 1973, Fran est présentement directrice de l’école élémentaire Jackson Heights à Edmonton.

Regroupant 15 organisations Membres et un Membre affilié qui ensemble représentent près de 200 000 enseignantes et enseignants du Canada, la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) adhère à l’organisation internationale des membres de la profession enseignante, l’Internationale de l'Éducation (IE).

Suivez la FCE sur Twitter @CTFPresident, @CanTeachersFed, @EnseigneCanada.

-30-

Commentaires :

Paul Taillefer, président de la FCE

Contact avec les médias :

Francine Filion, directrice des Communications, 613-899-4247 (cell.)