Une enseignante auteure d’un programme d’études sur l’histoire autochtone reçoit le Prix du mérite exceptionnel en éducation autochtone de la FCE

Le 11 juillet 2013

Ottawa… Une directrice adjointe d’Edmonton (Alberta) est lauréate du Prix du mérite exceptionnel en éducation autochtone de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE). Shaun Hains, Ph. D., du programme Aspen, qui a soutenu les élèves autochtones et développé l’enseignement autochtone pendant plus de 30 ans, a été mise en candidature pour ce prix par l’Alberta Teachers’ Association. Bien que Mme Hains ait reçu son prix le mois dernier à l’Assemblée représentative annuelle de l’ATA, l’annonce de la personne lauréate a été faite aux porte-paroles de la profession enseignante de tout le pays à l’Assemblée générale annuelle de la FCE qui se déroule à Ottawa cette semaine.

« Je crois que les peuples autochtones possèdent une acuité qui les rend capables de voir certains dons, et nous faisons partager cette acuité avec nos collègues », a déclaré Mme Hains, qui a également reçu une formation de psychologue. « J’ai été capable d’écouter véritablement les élèves qui voulaient apprendre.

« Lorsque j’ai appris que je recevais ce prix, j’ai d’abord pleuré, littéralement, et j’ai pensé à tous les enseignants et enseignantes autochtones ainsi qu’à ma famille. Je suis honorée. »

Lauréate du Prix du mérite exceptionnel en éducation autochtone en Alberta décerné l’an dernier par le First Nations, Métis and Inuit Education Council, Mme Hains a collaboré avec le ministère de l’Éducation de l’Alberta pour élaborer le segment autochtone du curriculum de l’Alberta. Grâce à elle, le taux de persévérance scolaire des élèves autochtones à la W. P. Wagner High School a atteint 100 p. 100 en 2001. Au cours des 20 dernières années, elle a piloté et recherché des stratégies d’enseignement afin de faciliter l’apprentissage tant pour les élèves autochtones que pour les élèves ayant des besoins particuliers.

« Voyant la candidature de Mme Hains, nous n’avons eu aucune difficulté à prendre la decision », a déclaré Paul Taillefer, président de la FCE. « Son travail a profité non seulement aux élèves autochtones et aux élèves ayant des besoins particuliers, mais également à tous les élèves à Edmonton. »

La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants est une alliance de près de 200 000 enseignantes et enseignants aux paliers élémentaire et secondaire provenant de 16 organisations, soit 15 organisations Membres et un Membre affilié, de tout le Canada. Suivez la FCE sur Twitter : @CanTeachersFed et @EnseigneCanada.

-30-

Porte-parole :

Paul Taillefer, président de la FCE

Contact :

Francine Filion, directrice des Communications, 613-688-4314 (bureau) ou 613-899-4247 (cell.)