Un livret destiné aux parents vise à appuyer les familles en milieu minoritaire francophone

Le 28 septembre 2007

Ottawa – La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) est heureuse de participer au lancement d’un nouveau livret pour les parents qui s’intitule Voir grand, petit à petit, de concert avec la Commission nationale des parents francophones (CNPF) et l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF), deux organisations nationales de langue française très respectées.

« Environ un million de Canadiennes et de Canadiens francophones habitent présentement une province ou un territoire où le français constitue la langue de la minorité », explique la présidente de la FCE, Emily Noble. « Chaque année, un nombre grandissant d’entre eux fondent une famille avec une ou un partenaire non francophone. La majorité de ces familles souhaitent maintenir la tradition d’assurer à leurs enfants une éducation en français.

« Nos trois organisations ont entrepris d’épauler les familles qui veulent placer la culture francophone au cœur de leur foyer. Nous espérons que le livret aidera — petit à petit — les enfants âgés de moins de cinq ans à se bâtir une identité francophone qui durera toute leur vie et au-delà », ajoute M me Noble.

Recueil de suggestions faciles à lire, ce livret de 24 pages vise à appuyer les familles vivant en milieu minoritaire francophone afin qu’elles puissent inculquer à leurs jeunes enfants l’amour de leurs propres culture et langue françaises avant l’entrée des enfants à l’école.

La partie française de ce livret tente de rejoindre le parent qui représente le côté francophone du couple. Les expériences vécues par ce parent peuvent grandement varier : il ou elle peut avoir grandi dans un environnement unilingue français ou, au contraire, avoir eu beaucoup de difficulté à maintenir le français dans sa vie. Certains ont même perdu la langue et font des efforts pour se la réapproprier.

« De longue date, la FCE défend vigoureusement le droit des francophones à une éducation de qualité dans leur langue et à la gestion de leurs écoles », précise la présidente de la FCE.

« Grâce à la subvention accordée par le gouvernement fédéral, nous pouvons ajouter avec fierté cette nouveauté à notre collection de ressources offertes au personnel enseignant, aux élèves et aux familles en milieu minoritaire francophone », conclut la présidente. Pour obtenir plus de renseignements et pour commander ce livret, veuillez vous rendre à notre site Web à www.ctf-fce.ca.

La FCE est la porte-parole nationale de 220 000 enseignantes et enseignants du Canada par rapport à l’éducation et à des questions sociales connexes. Elle compte des organisations Membres dans l’ensemble des provinces et des territoires du Canada. La FCE ( http://www.ctf-fce.ca ) adhère également à l’organisation internationale de la profession enseignante, l’Internationale de l'Éducation
( http://www.ei-ie.org ).

-30-

Renseignements : Ronald Boudreau, directeur des Services aux francophones, 613-232-1505
Contact avec les médias : Francine Filion, directrice des Communications, 613-232-1505, poste 130