Une ancienne directrice de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants reçoit un prix international

Le 02 octobre 2009

(Service de nouvelles de la FCE – Ottawa)  La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) se réjouit qu’une de ses anciennes employées ait été décorée de l’Ordre des francophones d’Amérique à l’occasion d’une cérémonie qui s’est déroulée à Québec, le 30 septembre dernier. La FCE a proposé la candidature de Liliane Vincent en reconnaissance de son travail de toute une vie à la défense de l’éducation en français en milieu minoritaire au Canada. Elle a quitté son poste de directrice des Services aux francophones en 2007 pour prendre sa retraite.

« Nous croyons sincèrement que Mme Vincent mérite cet honneur, car elle a contribué à renforcer l’identité francophone au Canada grâce à sa vision, à son dévouement et à son ardeur au travail », explique Mary-Lou Donnelly, présidente de la FCE. « Tout au long de sa carrière, le souci du détail a été chez elle omniprésent, ce qui ne l’a jamais empêchée de voir les choses dans leur ensemble », ajoute-t-elle à propos de Mme Vincent, originaire de Sudbury (Ontario), qui a créé le Service de traduction de la FCE à titre de première traductrice de la Fédération, en 1977. Mme Vincent a également relié les traducteurs et traductrices du domaine de l’éducation en fondant le Réseau des traducteurs et traductrices en éducation.

En 2000, elle est devenue directrice des Services aux francophones, prenant ainsi la direction du travail, de la recherche et des projets de la Fédération liés à l’éducation en français au Canada.

« Grâce à sa compétence professionnelle, Liliane Vincent a établi le profil de la Fédération comme chef de file de l’éducation en français en milieu minoritaire. Nous sommes ravis qu’elle soit décorée de ce prix hautement convoité », conclut la présidente.

Chaque année, l’Ordre des francophones d’Amérique honore des personnes qui ont consacré leur carrière à la promotion de la langue française en Amérique. Parmi les anciens récipiendaires de l’Ordre, mentionnons Guy Matte, ancien président de l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO).

La FCE est l’organisation nationale bilingue de la profession enseignante au Canada. Elle représente près de 200 000 enseignantes et enseignants au pays.

-30-

 
Commentaires : Mary-Lou Donnelly, présidente de la FCE
Renseignements : Francine Filion, directrice des Communications,
613-688-4314