Élection fédérale 2011 : l’éducation, les enfants et les jeunes sont les principaux enjeux pour la FCE

Le 28 mars 2011

(Service de nouvelles de la FCE — Ottawa) Le personnel enseignant canadien et les adeptes de l'éducation publique sont appelés à examiner les positions de chaque parti fédéral concernant l’éducation, les enfants et les jeunes, et à voter pour les candidats et candidates qui accordent la priorité à l'éducation et aux programmes publics à l'appui du bien-être des enfants et des jeunes.

« Les systèmes d’éducation publique du Canada sont confrontés à de nombreux défis. Certains de ces défis peuvent être relevés au moyen de partenariats fédéraux-provinciaux, mais d’autres nécessitent une intervention directe du gouvernement fédéral », déclare Mary-Lou Donnelly, présidente de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE).

« Même si l’éducation est de compétence provinciale ou territoriale, les programmes et les services de nombreux ministères du gouvernement fédéral influent directement sur l’enseignement et l’apprentissage dans les écoles du Canada. Entre autres ministères, mentionnons Affaires indiennes et du Nord Canada (éducation autochtone), Patrimoine canadien (langues officielles et droit d’auteur), Ressources humaines et Développement des compétences Canada (travail, pauvreté et sans-abrisme), Finances Canada et Santé Canada.

« Les enseignantes et enseignants ont beaucoup à offrir par rapport à l’orientation des lois et des programmes qui touchent l’enseignement de la maternelle à la 12e année au Canada. C’est pourquoi la FCE a préparé un document, Élection fédérale : l’éducation, les enfants et les jeunes, qu’elle distribue aux quatre coins du Canada. Ce document attire l’attention sur la position et les recommandations de la FCE à l’égard des enjeux suivants : pauvreté des enfants, garde d’enfants, coopération internationale, exploitation et traite de personnes, condition et droits des femmes, droits des travailleurs et travailleuses, droit d'auteur et utilisation pédagogique d'Internet, et cyberconduite.

« Cette campagne électorale fédérale sera l’occasion de mettre en relief les enjeux relatifs à l’éducation publique et nous espérons que notre document suscitera le dialogue et sensibilisera les candidats et candidates à l’incidence des politiques fédérales sur l’enseignement et l’apprentissage dans les écoles canadiennes », conclut Mme Donnelly.

La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants est la porte-parole nationale de près de 200 000 enseignantes et enseignants du Canada par rapport à l’éducation et à des questions sociales connexes. La FCE adhère également à l'organisation internationale des membres de la profession enseignante, l’Internationale de l'Éducation.

- 30 -

Commentaires :

Renseignements :

Contact avec les médias :

Mary-Lou Donnelly, présidente de la FCE

John Staple, secrétaire général adjoint

Francine Filion, directrice des Communications, 613-688-4314