À l’occasion de la Journée nationale des Autochtones, appuyez le rêve de Shannen et contribuez à faire de l’éducation de qualité une réalité dans les communautés autochtones

Le 17 juin 2011
Ottawa….. La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) invite le personnel enseignant et les élèves à souligner la Journée nationale des Autochtones en s’inscrivant au rêve de Shannen, une campagne nationale en faveur d’écoles saines et d’une éducation de qualité pour les enfants des Premières nations du Canada. http://www.fncfcs.com/fr/shannensdream/sign-up

« Une étape cruciale à franchir pour bâtir l'économie, réduire la pauvreté et ouvrir des perspectives d'avenir consiste à développer un système d'éducation publique de qualité qui favorisera la réussite des enfants des Premières nations tout autant qu’il le fait pour les autres enfants du Canada », indique la présidente de la FCE, Mary-Lou Donnelly.

« Notre population autochtone compte le plus grand nombre de jeunes de moins de 25 ans au Canada. Ces jeunes représentent un potentiel énorme dans notre société; pourtant, pour exploiter ce potentiel, il faut mettre en place des mesures de soutien appropriées dans le système d’éducation. Le premier obstacle est le manque de financement fédéral », affirme-t-elle en faisant allusion à un rapport de l’Assemblée des Premières Nations qui montre que le financement fédéral destiné aux élèves autochtones dans les communautés des Premières nations est, par élève, de 2 000 à 3 000 dollars inférieur à ce que les gouvernements provinciaux et territoriaux dépensent pour les autres élèves canadiens.

« Bien que la campagne du rêve de Shannen ait été lancée pour mobiliser un appui en faveur d’une école dans une communauté éloignée du nord de l’Ontario, elle illustre parfaitement l’état actuel du sous-financement fédéral chronique de l’éducation autochtone au pays, ajoute Mme Donnelly.

« Nous sommes d’un optimisme prudent quant à la récente annonce du gouvernement fédéral concernant la construction d’une école à Attawapiskat d’ici 2013, et nous espérons que les enfants de cette communauté pourront profiter d’un milieu scolaire sain et sécuritaire », conclut Mme Donnelly.

La campagne du rêve de Shannen a été nommée en l’honneur de Shannen Koostachin de la Première nation d’Attawapiskat, qui a mené à Ottawa un groupe d’élèves de sa communauté de la baie James pour demander au gouvernement pourquoi il avait manqué à sa promesse de construire une nouvelle école à Attawapiskat. Pour plus d’information sur la campagne : http://www.fncfcs.com/fr/shannensdream

La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants est la porte-parole nationale de près de 200 000 enseignantes et enseignants du Canada par rapport à l’éducation et à des questions sociales connexes. La FCE adhère également à l'organisation internationale des membres de la profession enseignante, l'Internationale de l'Éducation.

-30-

 Porte-parole : Mary-Lou Donnelly, présidente de la FCE

Contact avec les médias : Francine Filion, directrice des Communications, 613-688-4314 ou 613-899-4247 (cell.)