La FCE lance un prix pour célébrer la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants

Le 10 juin 2014

OTTAWA – La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) a créé un nouveau prix qu’elle décernera tous les ans pour célébrer la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants (JME) et saluer le travail de ses organisations partenaires actuelles ou récentes en l’honneur de Norman Goble.

Norman Goble, Ph. D, a occupé le poste de secrétaire général de la FCE de 1970 à 1982, avant de devenir le secrétaire général de la Confédération mondiale des organisations de la profession enseignante (une des organisations mondiales à l’origine de l’Internationale de l’Éducation), de 1982 à 1988. Il a beaucoup travaillé à l’amélioration de l’éducation au Canada et à l’étranger, et a joué un rôle central dans la création de la JME. Il est décédé le 10 aout 2013.

« Norm Goble a fait énormément pour l’éducation au Canada et ce prix vient témoigner du précieux héritage qu’il a laissé, explique la présidente de la FCE, Dianne Woloschuk. Partout où il est passé, Norm a su s’attirer le respect par sa grande sagesse. Pour bon nombre d’entre nous, il était un ami, un collègue ou un mentor. Toute sa vie, il a continué de s’intéresser à la FCE, à l’éducation dans le monde et aux affaires internationales. »

Le Prix Norm Goble de la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants de la FCE s’accompagne de 1 000 $ qui seront remis à l’organisation lauréate afin qu’elle puisse mener les activités qu’elle propose pour la JME. Les organisations partenaires actuelles ou récentes de la FCE et les organisations affiliées à l’Internationale de l’Éducation (IE) ont jusqu’au 30 juin pour présenter leur candidature. Le nom de l’organisation lauréate sera rendu public d’ici le 30 juillet.

Les dossiers de candidature seront évalués en fonction des activités proposées, compte tenu des critères suivants :

  • Les activités conviennent-elles au thème de la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants?
  • Sont-elles respectueuses de l’environnement?
  • Mettent-elles en évidence le travail des enseignantes et enseignants, et célèbrent-elles la profession?
  • Font-elles la promotion d’une éducation équitable?
  • Sont-elles susceptibles de procurer des avantages à long terme au secteur de l’éducation?
  • Font-elles participer le personnel enseignant, les élèves et le grand public?

Célébrée le 5 octobre, la JME a été décrétée par l’UNESCO en 1994 à la suite des démarches menées par la FCE et l’IE. C’était au départ une idée de Norman Goble. Elle a pour objet de rappeler au monde entier les préoccupations des enseignantes et enseignants, tout en saluant leurs réussites.

Le choix du 5 octobre pour marquer cette journée correspond à la date d’une conférence intergouvernementale tenue en 1966, à laquelle a participé Norman Goble en tant que délégué et où l’UNESCO a adopté une recommandation donnant aux enseignants et enseignantes les moyens d’affirmer leurs droits et de clarifier leurs responsabilités.

La FCE est une alliance de près de 200 000 enseignantes et enseignants aux paliers élémentaire et secondaire provenant de 17 organisations, soit 15 organisations Membres, un Membre affilié et un Membre associé, d’un littoral à l’autre du pays. La FCE adhère à l’Internationale de l’Éducation. Suivez la FCE sur Twitter : @EnseigneCanada et @CanTeachersFed.