La FCE ajoute sa voix à celles d’autres organisations de partout dans le monde pour faire libérer le dirigeant iranien de l’enseignement

Le 08 juillet 2015

Lorsqu’un dirigeant du personnel enseignant iranien a été arrêté par son gouvernement après avoir tenté d’obtenir un visa pour participer au 7e Congrès mondial de l’Internationale de l’Éducation à Ottawa, les alliés syndicaux ont décidé d’agir et ont lancé des appels pour sa libération immédiate.

 
 
Envoyez un message au gouvernement de l'Iran en vous inscrivant dès aujourd'hui à la campagne Thunderclap qui diffusera des messages sur les médias sociaux, le vendredi 17 juillet. https://www.thunderclap.it/projects/28671-free-lib-rez-esmail