Avis aux médias : Des enseignantes et enseignants du Canada se réunissent à Ottawa pour élire un nouveau comité exécutif et lancer un outil pédagogique sur les droits de la personne

Le 13 juillet 2015

OTTAWA – L’Assemblée générale annuelle (AGA) de 2015 de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) aura lieu à Ottawa les 17 et 18 juillet à l’Hôtel Marriott Ottawa, rue Kent. Le programme consistera en une série de séances sur le thème de « L’éducation publique : Un bien public ». Ce thème a été inspiré par l’intrusion grandissante des entreprises commerciales dans l’éducation publique financée par l’État.

« L’AGA donne l’occasion à nos organisations Membres de se réunir et de discuter de dossiers clés, et de se prononcer sur des résolutions qui ont des conséquences pour l’éducation publique financée par l’État, les élèves et le corps enseignant, explique la présidente de la FCE, Dianne Woloschuk, qui terminera son mandat de deux ans à la réunion. C’est une rencontre des porte-paroles du corps enseignant qui ont à cœur de défendre les intérêts de l’éducation publique dont ils reconnaissent toute l’importance comme bien public. »

L’AGA débutera vendredi par une séance de rapport financier et les discours électoraux des candidats et de la candidate à la vice-présidence. Les dirigeants et dirigeantes des organisations Membres discuteront également des négociations contractuelles et de ce qui se passe dans leurs provinces et territoires respectifs.

La journée de samedi commencera par un déjeuner du caucus des femmes avec la conférencière invitée Haldis Holst, secrétaire générale adjointe de l’Internationale de l’Éducation. La FCE rendra aussi hommage à des porte-paroles du personnel enseignant ainsi qu’à des champions et championnes de l’éducation à l’occasion d’une cérémonie de remise de prix et d’un diner spécial.

Lancement de l’outil pédagogique sur les droits de la personne

Cette année, l’AGA marquera aussi le lancement du site Web Parler vrai au pouvoir Canadaet de la trousse pédagogique correspondante avec ses plans de leçon sur différents défenseurs et défenseuses canadiens des droits de la personne. Il s’agit d’un projet de collaboration mené par la FCE en partenariat avec le centre Robert F. Kennedy Human Rights, le Musée canadien pour les droits de la personne, l’Assemblée des Premières Nations et l’Inuit Tapiirit Kanatami.

L’AGA précèdera de peu le Congrès mondial de l’Internationale de l’Éducation, qui se déroulera au Centre Shaw d’Ottawa du 21 au 26 juillet. Quelque 2 000 personnes déléguées, observatrices et invitées des quatre coins du monde y sont attendues.

La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants est une alliance de près de 200 000 enseignantes et enseignants aux paliers élémentaire et secondaire provenant de 16 organisations, soit 14 organisations Membres, un Membre affilié et un Membre associé, de tout le Canada. La FCE adhère également à l’Internationale de l’Éducation, alliance mondiale des éducateurs et éducatrices. Suivez la FCE sur Twitter : @EnseigneCanada et @CanTeachersFed.

-30-

Porte-parole :

Dianne Woloschuk, présidente de la FCE

Contact avec les médias :

Francine Filion, directrice des Communications,
613-688-4314 (bureau) ou 613-899-4247 (cell.)