L’Internationale de l’Éducation déplore l’adoption du projet de loi C-377 par le Parlement du Canada

Le 27 juillet 2015

Ottawa Les membres nouvellement élus du Bureau exécutif de l’Internationale de l’Éducation (IE) ont fermement désapprouvé l’adoption du projet de loi C-377 mis de l’avant par le gouvernement Harper Adopté en juin 2015, le projet de loi est dénoncé comme une loi antisyndicale, antidémocratique et irrespectueuse des règles qui protègent les renseignements personnels.

La déclaration, le premier point à l’ordre du jour de la réunion que tiendra le Bureau exécutif de l’IE sitôt la clôture de son Congrès à Ottawa aujourd’hui, se lit comme suit :

Nous déplorons la récente adoption par le Parlement du Canada du projet de loi C 377 qui nuit aux syndicats, crée pour eux un fardeau administratif inutile et mine la protection des renseignements personnels. Durant la dernière semaine, le Congrès mondial de l’IE à Ottawa a permis de réaffirmer l’importance des droits du travail. Ces droits jouent un rôle fondamental dans le succès économique, politique et démocratique des États. Nous nous serions attendus à ce qu’un pays démocratique comme le Canada respecte ces droits, conformément à la Charte canadienne des droits et libertés et au droit international.

L’IE représente plus de 30 millions d’éducateurs et éducatrices par l’intermédiaire d’organisations de l’enseignement ainsi que d’autres employés de l’éducation du monde entier. http://www.ei-ie.org/fr/news/homepage/home

-30-

Personnes-ressources :

Timo Linsenmaier, coordonnateur principal des Communications, 613-806-1873
Andrew King, coordonnateur des Médias et des Communications, 613-806-1875