Vives préoccupations quant à la valeur pédagogique de la série The Story of Us
Des compléments d’information sont réclamés pour que la série soit fidèle à « notre » histoire.

Le 26 avril 2017

Dernières nouvelles!

En avril dernier, la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants a joint sa voix à celle de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones pour signaler à l’ombudsman de la société CBC/Radio-Canada ses vives inquiétudes quant à la valeur pédagogique de la série The Story of Us. Dans leur communiqué commun, les deux fédérations ont recommandé que les éducatrices et éducateurs s’abstiennent de faire usage de cette série à moins que la CBC n’ajuste le tir afin d’éviter que les élèves ne soient exposés à une histoire incomplète et faussée de notre pays.

La CBC a rapidement communiqué avec nous pour nous proposer de nous réunir avec elle afin de discuter des façons de faire avancer les choses. Nous avons accepté sa proposition et nous sommes réunis le 31 juin au siège de la FCE, à Ottawa. Nous avons profité de l’occasion pour exprimer nos préoccupations respectives et, à la fin de la réunion, avons convenu de travailler ensemble à la révision du guide pédagogique qui accompagne la série télévisée en dix épisodes. Ce guide pédagogique de 73 pages, maintenant offert sur la plateforme Curio de la CBC, favorise l’apprentissage par la découverte. Il offre notamment des pistes intéressantes pour aider les élèves à développer leur pensée critique ainsi que de bonnes idées d’activités de littératie numérique. L’un des objectifs du guide est le suivant :

[Traduction libre] Traiter plusieurs aspects importants de la série qui avaient fait l’objet de critiques, dont l’histoire autochtone précoloniale, les premiers établissements et l’histoire des Acadiens et Acadiennes dans ce qui allait devenir le Canada…

Les éducateurs et éducatrices peuvent se servir des épisodes de la série avec le guide pédagogique et les activités menées en direct sur Facebook :
https://curio.ca/en/collection/canada-the-story-of-us-plus-roundtable-discussions-2514/

(Veuillez noter que cet outil n’est offert qu’en anglais.)

Ottawa – La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE), de concert avec la Fédération nationale des conseils scolaires francophones (FNCSF), a fait part à l’ombudsman de la CBC de ses vives inquiétudes quant à la valeur pédagogique de la série The Story of Us.

« Nous sommes préoccupés par le fait que la CBC veuille assurer un rayonnement de cette série dans les écoles élémentaires et secondaires au Canada par le biais de sa plateforme Curio », explique la présidente de la FCE, Heather Smith. « Nos organisations ne peuvent cautionner la valeur pédagogique de cette série dans sa forme actuelle », ajoute-t-elle.

Les deux organisations estiment qu’en raison de ses omissions historiques, par exemple la déportation des Acadiens, de sa façon peu flatteuse de présenter des figures francophones emblématiques de l’histoire du Canada ainsi que de la quasi-absence de commentaires de francophones, cette série donne une version anglocentriste de l’histoire qui est loin d’être commune et inclusive.

Par conséquent, elles recommandent à leurs membres de s’abstenir de faire usage de cette série à moins que la CBC n’ajuste le tir afin d’éviter que les élèves ne soient exposés à une histoire incomplète et faussée de notre pays.

La FCE et la FNCSF proposent comme le suggérait récemment la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada d’incorporer des entrevues avec des leaders et des historiennes et historiens acadiens et francophones dans le matériel destiné aux écoles.

« Si le public premier visé par cette série est le public anglophone comme l’a indiqué la CBC, il est primordial que les élèves des écoles élémentaires et secondaires anglophones au pays puissent avoir accès à un récit qui accorde la place qui leur revient aux francophones et Acadiens sans prendre de libertés avec l’histoire », affirme la présidente de la FNCSF, Melinda Chartrand.

Fondée en 1920, la FCE est une alliance nationale d’organisations provinciales et territoriales qui représentent près de 232 000 enseignantes et enseignants du Canada. La FCE adhère aussi à l’Internationale de l’Éducation qui représente 32 millions d’enseignantes et enseignants du monde entier.

La FNCSF représente les 28 conseils et commissions scolaires francophones et acadiens au Canada en contexte minoritaire. Ces conseils et commissions scolaires offrent des services éducatifs en français à 160 000 élèves rassemblés dans près de 650 établissements scolaires.

-30-

Renseignements :

Valérie Morand, gestionnaire des communications, FNCSF/RNDGE : 613-744-3443 ou 613-327-2308 (cell.) vmorand.fncsf@bellnet.ca

Francine Filion, directrice des Communications, FCE : 613-688-4314 ou 613-899-4247 (cell.) ffili@ctf-fce.ca