Le thème de l’Assemblée générale annuelle (AGA) de cette année, « Des écoles sécuritaires et bienveillantes », souligne une valeur et une condition de l’éducation publique financée par l’État qui sont chères aux membres de la profession enseignante, aux organisations de l’enseignement, aux parents et aux élèves du monde entier : les écoles doivent offrir à tous les enfants et à tout le personnel éducatif un milieu où il fait bon apprendre et travailler. Votre voix nationale, la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) défend le bien public que représente une éducation publique de qualité, accessible aux enfants et aux jeunes de tous les horizons, et fait la promotion de cette profession fondamentale qui est celle de l’enseignement.

À cette AGA, les personnes déléguées pourront débattre de sujets importants, dont les priorités de la FCE en matière d’action politique, et contribuer aux objectifs stratégiques de la Fédération. Celle-ci estime que les écoles vraiment sécuritaires et bienveillantes s’attaquent courageusement aux questions difficiles comme les répercussions de la pauvreté, les problèmes de santé mentale, l’inclusion scolaire et d’autres. Elle pousse pour un financement adéquat de l’éducation, le respect de la profession, la protection du personnel enseignant et de nombreux autres dossiers dont dépendent les conditions de travail du personnel de l’éducation. Par ses efforts qui s’inspirent de la justice sociale, elle veut que le Canada et les autres pays jouissent pleinement du bien public que constitue l’éducation publique inclusive, de qualité et financée par l’État.

Je vous invite donc à venir nous retrouver à Edmonton le 11 juillet et profiter d’une AGA qui sera certainement très animée et productive.

H. Mark Ramsankar
Président