Maggie MacDonnell 

Enseignante et spécialiste du sport comme outil de développement, Maggie MacDonnell possède plus de dix ans d’expérience sur le terrain, aux quatre coins du globe. Elle a notamment travaillé avec des personnes réfugiées du Congo, avec des militants et militantes de Tanzanie pour la lutte contre le VIH/sida ainsi qu’avec de jeunes Inuits du Grand Nord canadien. Elle a obtenu un diplôme universitaire de premier cycle en sciences de l’activité physique de l’Université St. Francis Xavier, a étudié le leadership et le développement communautaire au Coady International Institute et a obtenu une maîtrise sur l’égalité des sexes, le sport et le développement communautaire de l’Université de Toronto. Elle a étudié sous la direction de Bruce Kidd, Ph. D., et ses travaux sur le sport comme outil de consolidation de la paix ont été présentés aux Jeux olympiques de Beijing. En 2009, elle a reçu une prestigieuse bourse de la Fondation Jeanne Sauvé et s’est ainsi jointe à une communauté de 14 jeunes universitaires et activistes de différents pays.

Maggie MacDonnell enseigne depuis plus de sept ans à Salluit, une communauté inuite accessible par avion seulement, où elle a contribué à mettre sur pied un programme d’apprentissage fondé sur des projets destinés aux filles. En 2017, elle a remporté le Global Teacher Prize, un prix assorti d’une bourse d’un million de dollars américains. Elle a été choisie parmi plus de 20 000 candidats et candidates de 179 pays. Son travail a été reconnu par le gouverneur général et l’Albert Einstein Foundation, et la BBC l’a récemment inscrite à sa liste des 100 femmes les plus inspirantes. Maggie MacDonnell a à cœur de créer des programmes éducatifs qui favorisent la mobilité sociale, l’autonomisation des jeunes et le développement de communautés saines. Elle a cofondé Qajaq/Kayak, une organisation qui a pour but de revitaliser la culture du kayak avec les jeunes et les adultes inuits. Elle a également cofondé un club de course à pied qui permet à de jeunes Inuits non seulement de s’entraîner à la course, mais également de mener des actions philanthropiques.

Forum canadien sur l’éducation publique de 2018